banniere evenement digital

Quand l’art rencontre le digital


S’il y a bien un mot qui prend une place considérable dans notre société et que l’on ne peut plus négliger, c’est bien le digital. Et même si nous avons tendance à penser que la pub est le seul moyen de relais en affichage dynamique, l’art prend peu à peu sa place. Il y a encore quelques années, il était difficile d’imaginer un duo digital – art. Décryptons aujourd’hui pourquoi l’art digital est un nouveau moyen d’expression.

Démocratiser l’art numérique


Depuis quelques années, de nouvelles manières de faire et percevoir l’art sont découvertes et explorées, notamment via le numérique. Un nouveau terme est même apparu pour désigner certains artistes (les créateurs de contenus, le domaine du vjing, l’infographiste, le concepteur d’images ou encore le webdesigner) : “digital artist”. Cette forme d’art a tout de même du mal a se faire sa place parmi les fans de l’art contemporain. Cependant, elle permet de rendre les autres types d’art plus accessibles et de se démocratiser grâce au numérique. Avec le développement de technologies telles que la réalité augmentée ou virtuelle, l’art numérique apporte de nouvelles formes d’interaction et de communication. Apparu depuis de nombreuses années maintenant, il est véritablement devenu un art à part entière.

“Transmettre des émotions”



Véhiculer une émotion, raconter une histoire, partager une expérience, toutes ces caractéristiques de l’art ont la possibilité d’être décuplées avec l’art numérique. Plus simple d’accès et parfois plus attirant, le digital n’en est pas moins dénué d’expérience immersive. Pour exemple parlant, les multiples expositions en ligne qui se sont développées et démocratisées durant la crise sanitaire et la fermeture des musées. Ce nouveau moyen d’expression virtuel a accéléré la transition digitale du secteur de l’art et de la culture, qui devrait prolonger ce type d’initiatives à l’avenir.

L’art digital au cœur de l’affichage dynamique


Comme nous l’avons évoqué, les musées et centres culturels se sont donc réinventé avec la crise du Covid en proposant une nouvelle expérience client aux travers de visites et d’expositions virtuelles pour continuer à faire vivre l’art. Mais n’oublions pas qu’avant cela, les musées s’étaient déjà bien ancrés dans le monde du numérique. Les lieux culturels ont donc depuis quelque temps adopté les nouveaux codes de ce type d’art.

Le musée d’art numérique du Mori Building à Tokyo a déclenché une véritable révolution dans l’expérience de l’art. Grâce à l’affichage dynamique, ce musée nous invite à la découverte d’un monde sans frontières. 



De nombreux exemples de galeries d’art digital innovantes se développent également en France. L’intégration architecturale de formes et d’œuvres d’art permet de donner vie à des espaces le temps d’une exposition d’art digital.

Quelques exemples d’exposition d’art digital innovantes :

Exposition Van Gogh à Paris


En 2018, une exposition sur le peintre Van Gogh avait cassé les codes traditionnels avec une exposition grandeur nature sur des écrans géants à l’atelier des lumières.

Gustav Klimt, d’or et de couleurs

Dalí, l’énigme sans fin



Dans ce même lieu se tiendra prochainement une exposition sur Dalí décrite comme “un voyage hors du temps qui réveille l’inconscient” et une seconde sur l’architecte Gaudí qui invitera les visiteurs à “entrer dans un monde entre rêve et réalité”.

De Artium, les écrans LED au service de l’art



De Artium est une plateforme qui diffuse les arts numériques et réunit et met en avant des amateurs d’art et artistes. Les œuvres des artistes sont diffusées sur des écrans LED dans des lieux lambdas ou insolites. Plateforme intégrée et adaptable, la force de ce système réside dans sa capacité à fonctionner sur de nombreux supports d’affichage LED. De cette manière, les œuvres digitales, animées et interactives, s’intègrent aussi bien dans des expositions que dans des lieux de vie quotidien.

Récemment, De Artium a réalisé une expo sur des écrans LED afin de mettre en avant les œuvres numériques des artistes.

Encore un bel exemple de l’utilisation de l’art au sein de l’affichage dynamique.

Chez PLF Industries, nous sommes convaincus du potentiel du duo digital-art. Les frontières entre les deux domaines sont fines et l’expérience apportée est nouvelle. 

À ce propos, nous vous préparons une belle surprise… 😉 Rendez-vous dans quelques semaines !